FAQ

FAQ Jeûne & Sens

La FAQ Jeûne & Sens

Les réponses à vos questions les plus fréquentes

Combien de temps puis-je jeûner ?

Cela dépend de votre surcharge pondérale et de la prise en compte des contre-indications à la pratique du jeûne. Nous proposons des cures de 7 à 21 jours. Nous ne recommandons pas le jeûne hydrique (eaux et tisanes) au delà de 7 jours. Si vous souhaitez pratiquer un séjour de 14 à 21 jours encadré par nos soins, un jeûne dit « Buchinger » (jus/bouillon/soupe légère) vous sera recommandé. Les témoignages des jeûneuses et jeûneurs.

 

On ne mange rien du tout pendant la cure ?

Tout à fait … enfin presque.

Le jeûne hydrique comme nous l’entendons se résume à consommer uniquement de l’eau et des tisanes.

Le jeûne dit « Buchinger » est un jeûne pendant lequel vous pouvez consommer des jus de légumes, des bouillons et des soupes légères.

 

Pourquoi payer pour ne pas manger ?

Nous encadrons quotidiennement les curistes pendant leur séjour en les conseillant sur leur pratique du jeûne. Nous animons des ateliers et conférences autour de la santé naturelle et de l’épanouissement personnel pendant toute la durée du séjour. Nombreux animateurs et thérapeutes sont mobilisés chaque semaine pour vous transmettre leur savoir et savoir-faire. Ceci afin de cheminer vers une hygiène de vie saine, heureuse et durable. Cet accompagnement s’effectue sur l’un de nos sites privilégiés ou à distance. Naturellement une prestation de cette qualité mérite une contrepartie, au même titre que celle que peut demander un coiffeur, garagiste, banquier ou psychanalyste.

 

Comment savoir si je ne vais pas craquer et remanger pendant ma cure ?

Parce que cela n’arrive jamais à moins d’avoir eu les yeux plus gros que le ventre et d’avoir voulu jeûner trop longtemps. Au besoin, nous évaluons ensemble préalablement vos besoins et capacités à jeûner 7, 14 ou 21 jours, ou pas du tout.

 

Y a-t-il un suivi médical pendant la cure ?

Nous ne sommes pas des docteurs en médecine. En revanche, les personnes qui encadrent votre cure sont des naturopathes ayant suivi une formation naturopathique et qui ont une expérience dans l’encadrement des curistes. Quotidiennement, les participants ont la possibilité de prendre plusieurs constantes (tension artérielle, pulsations et poids) à l’aide des appareils mis à disposition. Les encadrants, chaque jour, font un point, voire plusieurs selon les demandes des curistes. Un infirmier en local peut intervenir si le curiste en éprouve le besoin.

 

Si pendant mon jeûne, il me prend l’envie de grignoter ou de manger, que se passe-t-il dans mon corps ? Quel impact pour ma santé ?

Tout dépend depuis combien de temps vous jeûnez. De la même façon qu’il est important, quand nous sommes en voiture, de rétrograder vitesse après vitesse pour ralentir votre vitesse et éviter d’abimer le moteur, la reprise alimentaire doit, elle aussi, se faire graduellement.

Interrompre un jeûne après une journée n’est pas grave. En revanche, manger des aliments inappropriés après plusieurs jours de jeûne peut provoquer des maux plus ou moins importants au niveau de votre système digestif. Si vous êtes encadrés pendant votre jeûne, les accompagnants seront à même de vous conseiller quant à l’alimentation ou réalimentation adéquate.

 

Est-ce que cesser de manger est nuisible à un bon sommeil ?

Lorsqu’une cure dépasse les 3 jours de jeûne, le corps consomme très peu d’énergie pour la digestion. La fatigue (due à la digestion qui est très énergivore) est donc moins présente et le besoin physiologique de sommeil diminue. Les nuits peuvent être potentiellement plus courtes, ce qui est quelque chose de tout à fait normal.

 

N’est-ce pas trop dangereux de maigrir aussi vite ?

La préparation au jeûne se fait par une diminution progressive de votre régime alimentaire pour attaquer la phase de jeûne « strict » dans les meilleures conditions. Une bonne descente alimentaire permet d’atténuer les éventuelles perturbations curatives arrivant aux alentours du 3ème jour de jeûne. Il est donc plutôt recommandé de ne pas commencer un jeûne le lendemain d’un dîner de fêtes.

FAQ Jeûne & Sens

J’aimerais poser une autre question … ?

 

Si d’autres questions vous intéressent sur notre pratique du jeûne et notre savoir-faire, n’hésitez pas à nous contacter par mail (olivier.lantier@jeune-et-sens.fr) ou par téléphone au 06 79 99 01 87