Les types de jeûne à découvrir

TYPES DE JEÛNE à découvrir

 

Il existe une multitude de types de jeûne et de façons de jeûner. En effet, il devrait en exister autant que de personnes différentes, car certaines vous conviendront et d’autres moins. Toutefois, vous trouverez dans cet article, différentes façons de pratiquer le jeûne dans la régularité afin de vous donner les informations suffisantes pour expérimenter un jeûne plus qu’un autre. Selon qu’il vous semble de bon sens et nécessaire pour vous, seul ou accompagné par des personnes expérimentées ; et qui vous conviendra donc le mieux à l’instant T.

 

Le jeûne est pratiqué depuis des millénaires pour des raisons religieuses ou culturelles. Ceci dans un but de purification du corps ou de l’esprit. A partir du 19e siècle, il a été présenté comme un moyen de préserver la santé ou un remède naturel à certaines maladies et recommandé par les hygiénistes et les médecins naturistes. L’hygiénisme est une « science du maintien et du rétablissement de la santé ». De nos jours, il est préconisé par les naturopathes en particulier mais de plus en plus également par des médecins.

Types de jeûne n°1 : Le Jeûne HydriqueType de jeûne : le jeûne hydrique

 

Le jeûne hydrique consiste à arrêter de s’alimenter tout en continuant à boire de l’eau et/ou tisanes sans restriction. Il peut être pratiquer dans nos accompagnements entre 1 et 14 jours. 21 jours sont possibles également mais sont, en général, adapter et transformer en Jeûne Buchinger dans un cadre bien particulier. La quantité de boissons préconisée est aux alentours de 2,5 litres par 24 heures. Une très faible consommation de liquide entraine une détox plus importante et les maux qui peuvent y être associés. Un jeûne avec une absence de consommation de liquide est appelé « Jeûne sec ». Le jeûne hydrique peut donc être pratiqué durant 1 journée ou par cure de plusieurs jours, 7, 14, voire plus.

 

Type de jeûne n°2 : Le Jeûne Sec

 

Le jeûne sec consiste en une privation d’alimentation et de liquide de quelque nature que ce soit. D’une part, il existe la version douce du jeûne sec dans laquelle le jeûneur peut être en contact avec l’eau, se doucher, s’humecter les lèvres ou même se gargariser avec de l’eau pendant le jeûne. D’autre part, il existe la version dure dans laquelle tout contact avec un liquide est proscrit. L’école russe de jeûne sec recommande cette dernière approche affirmant que tout contact avec l’eau, même si elle n’est pas ingérée, envoie une information au corps qui entre en contradiction avec les processus adaptatifs enclenchés lorsque le corps ingère plus de liquide. Nous ne recommandons pas le jeûne sec au-delà de 3 jours. Nous invitons les jeûneurs à le pratiquer graduellement en commençant par une demi-journée pour évaluer progressivement sa pratique.

 

Type de jeûne n°3 : Le jeûne partiel BuchingerType de jeûne : Le jeûne Buchinger

 

Ce jeûne thérapeutique est dit partiel où modifié car le jeûneur consomme environ 250 cal par jour. Il est constitué de jus et de bouillon qui apportent un peu d’hydrates de carbone, de vitamines, de minéraux et de substances phytochimiques (antioxydants). Le régime se compose d’un quart de jus de fruits ou de légumes fraîchement pressés, d’un quart de bouillon de légumes frais, puis de tisane. Éventuellement un peu de miel et de l’eau minérale pauvre en sodium, en nitrate et en acide carbonique. Pour les personnes atteintes de maladies chroniques ; le jeûne Buchinger peut ajouter au besoin du jus de carotte, quelques cuillères à café d’huile de lin ou de l’huile quator avec du fromage blanc maigre. Ceci afin d’apporter des acides gras essentiels.

 

Type de jeûne n°4 : Le Jeûne 16/8

 

Type de jeûne : Jeûne 16/8

Ce jeûne journalier intermittent consiste à s’alimenter normalement sur une plage horaire de 8 heures et cesser toute prise alimentaire pendant les 16 heures restantes, comprenant la période de sommeil. Ce jeûne consiste à sauter soit le dîner, soit le petit-déjeuner. Cependant, il est préférable de sauter ce dernier afin d’optimiser et d’allonger la période de nettoyage qui a lieu au cours de la nuit.

Voici un exemple de journée type :

On démarre la journée en jeûnant puis on commence à manger à partir de midi. Le soir, on dîne jusqu’à 20h maximum et on cesse toute prise alimentaire jusqu’au lendemain midi. Pendant les périodes d’alimentation, il est bien évidemment conseillé d’avoir une alimentation la moins transformée et la plus saine possible pour potentialiser les effets sur la santé. Sauf en cas d’extrême faiblesse ; ce type de jeûne convient généralement à tout le monde et peut être pratiqué sur le long terme comme un mode de vie, sans réel danger.

 

source : regenere