Témoignages JEÛNE SEC

jeûne sec pendantles cures jeûne et sensLe JEÛNE SEC

 

Le jeûne sec consiste à se restreindre de manger et de boire pendant un temps défini. C’est le jeûne suivi par les juifs et les musulmans sur une période d’une journée avant de se réalimenter. Dans le christianisme orthodoxe, il était pratiqué à l’origine lors de la préparation à la fête de Pâques. En effet, les moines et les religieuses jeûnaient pendant plusieurs jours consécutifs.

 

Bien que le jeûne sec à visée thérapeutique soit méconnu en Occident, c’est une pratique établie en Russie où le contexte religieux a probablement influencé la médecine traditionnelle. D’ailleurs, l’un des spécialistes du jeûne sec est le Dr Serguei Filonov qui exerce dans les montagnes de l’Altaï en Sibérie.

En raison de sa sévérité extrême, sa durée ne dépasse pas quelques jours.

 

Il existe deux façons de jeûner à sec. D’abord, la première est la manière dite douce. C’est celle qui est recommandée pour ceux qui entreprennent leur premier jeûne sec. L’individu peut avoir contact avec l’eau autant qu’il le désire. Il peut se laver les dents, prendre des douches froides pour se soulager de la chaleur de son corps.

La seconde manière est la méthode dite dure. Elle est réservée à ceux qui maîtrisent l’exercice, aux puriste. Ils ont déjà expérimenté le jeûne sec, leur organisme a évolué en ce sens, ils en connaissent les effets. Dans cette option, l’eau ne doit pas toucher le corps. On ne fait pas la vaisselle, on ne prend ni bain, ni douche. Le brossage des dents se fait à sec.

Le but du jeûne sec est d’accentuer les effets de l’autolyse. (Yéléna C; Kentish)

Véronique jeûne pour parfaire sa santé

Véronique

La Côte provençale

Avril 2019

dominique

Dominique

Le Lubéron

Septembre 2018

Philippe jeûne sec pendant 3 jours dans les Hautes-Alpes

Philippe

Les Hautes-Alpes

Août 2018

Un immense merci à toutes les personnes qui ont souhaité témoigner de leur jeûne. Ces témoignages sont des pierres précieuses, trésors de courage, de détermination, de confiance et dépassement de soi. Ils sont aussi la démonstration, face aux sceptiques, de la capacité de notre corps à vivre sereinement cette pratique, régénératrice, naturelle et ancestrale, qu’est le jeûne.