Témoignages CARCINOME

Jeûne & Carcinome

 

Jeûne et CarcinomeLes carcinomes représentent 90 % des cancers de la peau. Ils se développent à partir des cellules de l’épiderme, la couche la plus superficielle de la peau. Un carcinome peut aussi être mammaire, hépatocellulaire …

On appelle “Carcinome”, les tumeurs malignes qui se développent à partir des cellules de l’épiderme, la couche la plus superficielle de la peau. Ils sont souvent favorisés par l’exposition solaire importante, surtout chez les personnes à la peau claire, prenant facilement des coups de soleil. Le carcinome cutané est le type de cancer le plus fréquent chez l’adulte (30%). On en parle relativement peu, car il engage rarement le pronostic vital.

Le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire ou épidermoïde sont les deux formes les plus courantes de non-mélanomes. Ils surviennent habituellement chez les personnes de plus de 50 ans.

marco

Marco

Octobre 2018

La Côte Provençale

Décodage biologique

Aide à la compréhension d’un symptôme dans son sens supposé et de sa cause éventuelle

“Approche du sens des maladies s’appuyant sur les fonctions biologiques de chaque organe. Elle permet de décoder les symptômes qui “parlent” de notre histoire, réactions d’adaptation à des événements figés. La maladie n’est plus alors considérée comme un accident, une calamité insensée ou fatidique. Elle devient la réponse adaptée, l’expression d’une solution de survie que notre corps propose face à un ressenti conflictuel.” Christian Flèche

Le Carcinome / Mélanome malin

“Le mélanome malin est aussi appelé le cancer du grain de beauté. Il s’agit d’une tumeur, le plus souvent maligne, au niveau de la peau. Elle provient des cellules qui sont chargées de pigmenter cette dernière (mélanocytes).

Le mélanome apparaît à l’endroit de mon corps que je peux relier à un événement où je me suis senti souillé, taché. Je remets en question mon intégrité physique. Je peux aussi avoir vécu un événement où je me suis senti arraché de quelqu’un ou de quelque chose qui m’était cher (les maladies de peau étant souvent reliées à une séparation).

 

J’apprends à remettre de l’amour dans la situation qui est la source de ce mélanome. Bien que cela ait pu être difficile au moment où j’ai vécu cela, j’accepte de voir quel élément positif ou quelle sagesse en a résulté.” Jacques Martel

Un immense merci à toutes les personnes qui ont souhaité témoigner de leur jeûne. Ces témoignages sont des pierres précieuses, trésors de courage, de détermination, de confiance et dépassement de soi. Ils sont aussi la démonstration, face aux sceptiques, de la capacité de notre corps à vivre sereinement cette pratique, régénératrice, naturelle et ancestrale, qu’est le jeûne.