Témoignages CALCULS BILIAIRES

Jeûne & Calculs biliaires

 

Jeûne et calculs biliairesLes calculs biliaires se situent dans la vésicule biliaire. Elle est une petite poche située sous le foie, chargée de stocker la bile. Le foie produit cette substance. Selon différents canaux, la vésicule biliaire est reliée au foie, au pancréas et à l’intestin grêle. Pendant la digestion, la vésicule se contracte et déverse la bile dans l’intestin grêle pour favoriser une bonne digestion.

La bile est composée d’eau, de cholestérol, de sels minéraux et de pigments biliaires (appelés bilirubine). Si la bile présente une trop grande concentration de cholestérol ou de bilirubine, des calculs (pierres dont la taille peut énormément varier) peuvent se former dans la vésicule biliaire : ce sont eux qui sont problématiques et douloureux.

Dominique jeûne avec les Cures de jeûne en Provence. Dominique jeûne une semaine pour un lipome

Dominique

Octobre 2018

La Côte Provençale

Décodage biologique

Aide à la compréhension d’un symptôme dans son sens supposé et de sa cause éventuelle

“Approche du sens des maladies s’appuyant sur les fonctions biologiques de chaque organe. Elle permet de décoder les symptômes qui “parlent” de notre histoire, réactions d’adaptation à des événements figés. La maladie n’est plus alors considérée comme un accident, une calamité insensée ou fatidique. Elle devient la réponse adaptée, l’expression d’une solution de survie que notre corps propose face à un ressenti conflictuel.” Christian Flèche

Le Calcul biliaire

“Le calcul biliaire est généralement un ou des dépôts de cholestérol ou de chaux. Dans le langage populaire, on dit parfois « avoir des pierres au foie ». Il vient de la bile. Ce liquide sécrété par le foie sert à la digestion des aliments. La bile passe par la vésicule biliaire et le calcul formé se retrouve ainsi dans cette même vésicule (un seul gros ou plusieurs petits).

La bile est légèrement amère et visqueuse. Elle manifeste l’amertume intérieure, la peine, l’agressivité, l’insensibilité, le ressentiment, la frustration ou le mécontentement. De plus, ce sont des manifestations que j’ai et que je sens envers moi-même ou envers une ou plusieurs personnes. Les calculs représentent une douleur plus profonde que les simples symptômes au niveau de la rate, du foie ou de la vésicule biliaire. C’est de l’énergie cristallisée, des sentiments et des pensées très dures, de l’amertume, de l’envie et même de la jalousie. Ces ressentis se sont solidifiées sous forme de cailloux et ont été entretenues et accumulées, au fil des années.

Les calculs peuvent être « cachés »

Ils peuvent être « cachés » depuis longtemps, mais une émotion soudaine et violente peut les faire surgir « consciemment » avec des douleurs intenses. Souvent, je suis décidé à aller de l’avant, à foncer, à ouvrir des portes … mais quelque chose m’arrête, me limite ou m’étouffe et mes actions sont souvent exécutées par peur. Je deviens alors frustré de la vie, je manifeste des attitudes « amères » et irritantes vis-à-vis des gens. Manquant de courage, je n’arrive pas à me décider, et mes forces intérieures sont mal canalisées. Je n’ai pas la maîtrise de moi-même. C’est la raison pour laquelle j’ai des calculs biliaires.

 

Questionnement

Qu’est-ce qui influence ma vie ? Suis-je trop orgueilleux ? Même si les calculs sont l’expression d’une vie endurcie, je dois accepter de me libérer du passé et avoir une attitude et des pensées plus douces, une ouverture différente à la vie en laissant aller le passé, les sentiments lointains et les vieilles émotions amères, me permettant ainsi de manifester l’amour véritable. Quoi qu’il en soit, le processus d’acceptation au niveau du cœur m’aidera à voir plus clair dans ma vie et à mieux découvrir le chemin qui améliorera ma situation. ” Jacques Martel

Un immense merci à toutes les personnes qui ont souhaité témoigner de leur jeûne. Ces témoignages sont des pierres précieuses, trésors de courage, de détermination, de confiance et dépassement de soi. Ils sont aussi la démonstration, face aux sceptiques, de la capacité de notre corps à vivre sereinement cette pratique, régénératrice, naturelle et ancestrale, qu’est le jeûne.