Témoignages MÉNINGITE

Jeûne & Méningite

 

Jeûne et MéningiteLa méningite est une infection résultant de l’inflammation des membranes couvrant le cerveau et la moelle épinière appelées “méninges”. Elle peut être bactérienne, fongique ou virale. Contagieuse, la méningite à méningocoques est associée à un fort taux de mortalité et à des séquelles sévères.

La méningite correspond à l’inflammation des membranes enveloppant le système nerveux central (SNC) appelées “méninges”. Elle est le plus souvent d’origine infectieuse (bactérienne, virale ou fongique). Elle entraîne de manière commune une fièvre, des maux de tête et des signes neurologiques.

 

Il existe deux grands types de méningites infectieuses : des méningites virales, bénignes le plus souvent, et bactériennes, plus dangereuses et qui doivent être soignées d’urgence. Les méningites bactériennes dues au méningocoque, imposent un traitement de l’entourage du patient en raison de sa nature contagieuse. La méningite touche surtout les enfants et les jeunes adultes.

frederik

Frédérick

Février 2019

La Côte Provençale

Décodage biologique

Aide à la compréhension d’un symptôme dans son sens supposé et de sa cause éventuelle.

“Approche du sens des maladies s’appuyant sur les fonctions biologiques de chaque organe. Elle permet de décoder les symptômes qui “parlent” de notre histoire, réactions d’adaptation à des événements figés. La maladie n’est plus alors considérée comme un accident, une calamité insensée ou fatidique. Elle devient la réponse adaptée, l’expression d’une solution de survie que notre corps propose face à un ressenti conflictuel.” Christian Flèche

La Méningite

 

“La méningite est une infection du liquide cérébral résultant de l’inflammation de la membrane recouvrant le cerveau et la mœlle épinière. Elle indique une faiblesse du système immunitaire et une incapacité à s’auto-protéger. En effet, la méningite me signale une faiblesse et une incapacité à lutter contre des pressions extérieures très fortes, surtout sur le plan intellectuel. C’est souvent parce que j’ai de la difficulté à me protéger. Étant hypersensible, je vis tout plus intensément et je suis affecté plus profondément, même par des choses qui semblent banales pour d’autres.

 

Cette maladie me donne comme message de me préserver des coups venant de l’extérieur et de ne pas me sentir coupable des agissements des autres. Ceci en me responsabilisant moi-même. Autrement, c’est la révolte qui gronde, je suis contrarié et la frayeur s’empare de moi. Comme le cerveau régit le corps entier, la méningite implique une profonde faiblesse intérieure qui m’attaque au plus profond de mon être.

La méningite met en péril la centrale de commande de mon corps, le cerveau . Je dois donc impérativement décider de vivre et de me prendre en main, de garder la « tête haute » et de faire jaillir en moi cette force intérieure. Cette force qui me permettra de continuer une vie enrichissante et remplie d’expériences merveilleuses.” Jacques Martel

Un immense merci à toutes les personnes qui ont souhaité témoigner de leur jeûne. Ces témoignages sont des pierres précieuses, trésors de courage, de détermination, de confiance et dépassement de soi. Ils sont aussi la démonstration, face aux sceptiques, de la capacité de notre corps à vivre sereinement cette pratique, régénératrice, naturelle et ancestrale, qu’est le jeûne.