Témoignage Elisabeth et Jean-Louis

Elisabeth et Jean-Louis jeûnent pour faire un break bénéfique.

Elisabeth et Jean-Louis jeûnent dans le Lubéron

Détails du séjour

Type de jeûne : Hydrique

Durée : 7 jours

Lieu : La Bastide Saint Maurin

Département/Région : Le Lubéron/Provence-Alpes-Côte d’Azur

Période : Septembre 2018

Lire le témoignage :

Bonjour Elisabeth, bonjour Jean-Louis,

 

Salut Olivier,

 

Comment allez-vous ?

 

Très très bien. Impeccable.

 

Qu’est-ce que vous faîtes là aujourd’hui ?

 

Je me demandais, je me posais la question. Je me repose.

 

Vous avez fait un jeûne ?

 

Il parait.

 

Et on est à quel jour aujourd’hui

 

Au 7ème jour.

 

Comment cela s’est passée aujourd’hui ?

 

Lui : Exceptionnel. Elle : Pas trop mal, c’était un peu dur quand même.

 

Au début, à la fin, tu as des symptômes particuliers ?

 

Au milieu et un peu vers la fin. Un peu de mal au dos, mal à la tête.

 

Tu as fait une crise curative qui a duré

 

Et toi Jean-Louis ?

 

Je me suis bien allégé, on a fait des petites promenades et vraiment, c’est parfait.

 

Et vous êtes venus pour un but en particulier ?

 

On est venu pour détoxiner. Le fait d’avoir perdu quelques kilos, ce n’est pas plus mal.

 

Moi aussi pour détoxiner et m’alléger.

 

Les lieux

 

1ère expérience en Provence ?

 

Oui

 

Les lieux vous ont plu ?

 

Un site merveilleux, magnifique. Reposant, un décor sublime. Génial.

 

Vous pensez refaire un jeûne l’année prochaine ?

 

Oui, on a pris l’habitude de jeûner régulièrement.

 

Avez-vous pris de bonnes résolutions ? Qu’est-ce que vous allez entreprendre à votre retour

 

On va reprendre comme il faut la triade que l’on avait un peu abandonné. On va faire un jeûne le lundi avec Jean-Louis, une fois par semaine. Et on va bouger davantage, faire un peu de sport quotidiennement.

 

Si vous deviez résumer ce séjour un mot

 

A découvrir pour les personnes en surpoids. Un break bénéfique.

 

Merci beaucoup à tous les deux.

 

Merci à toi olivier qui nous a managé, super. Il faudra dire merci à Christine aussi.

 

Je n’y manquerais pas. Merci à tous les deux.