Le REIKI

LE REIKI

Retrouvez les praticiens REIKI

de l’équipe “Jeûne & Sens”,

en bas de page ↓

Le ReikiDéfinition du reiki (Source FFRT)

La définition est « la force de l’esprit » (traduction littérale : « énergie de l’esprit »).

Union de la méditation et de la relaxation par un toucher relaxant sur des points du corps, elle favorise l’émergence de vos potentiels naturels solutionnant. C’est donc une pratique de bien-être et de relation d’aide, consistant à arrêter les maux de la personne, en équilibrant son corps – énergie – esprit.

Quelles sont les notions apprises dans le reiki ?

  • Déterminer les blocages énergétiques qui font mal
  • Effectuer une séance appropriée
  • Accompagner psychologiquement la personne dans son évolution.

 

D’où vient la méthode reiki ?Mikao usui - Le Reiki

Le fondateur s’appelle Mikao Usui. Ce maître de méditation japonais naquit en 1865. Il créa le Reiki en 1922. Malheureusement, il décéda en 1926, 4 ans plus tard. A son décès, des personnes transformèrent le reiki et dévièrent sa notion d’énergétique, en faisant croire que c’était le Reiki d’Usui. Mais le fondateur n’était plus là pour se défendre et rétablir la vérité !

En quoi le reiki est-il une pratique énergétique ?

Souvent décrit comme soin énergétique, comme toutes les pratiques énergétiques venues d’Orient (Taï-Chi, Qi-Qong, Aïkido, etc), le reiki permet de savoir gérer ses énergies. Mais la régulation, ou harmonisation de nos énergies internes, ne peut pas s’effectuer sans la maîtrise de notre corps et de notre esprit.

Quand on aide l’autre à libérer ses énergies bloquées, grâce au reiki, ses tensions au niveau du corps et de l’esprit disparaissent. Et donc ce qui en découlait aussi : douleurs, somatisation, certaines maladies, pensées parasites, anxiété, angoisse, déprime, burnout…

Pourquoi est-il une méthode psychocorporelle ?

Parce qu’il prend la personne dans sa globalité corps – esprit. Le praticien professionnel s’occupe donc du bien-être mental de la personne (psycho-) et aussi de son bien-être corporel.

Comme il existe un équilibre entre le corps et l’esprit de la personne, les effets de bien-être durent plus longtemps. Ils sont aussi plus profonds.

En quoi est-il une pratique de santé ?

C’est une pratique de prévention de la santé. En effet, il sert à se sentir bien dans sa tête et dans son corps. Il appartient au champ du bien-être, que l’OMS appelle la santé mentale positive.

Ainsi, le reiki ne soigne pas des maladies. De même, il n’agit pas sur les cellules ou la génétique. Il ne règle pas les problèmes d’organes. Il ne dispense pas de soins (reiki).

En revanche, comme le reiki traditionnel arrête les causes, certaines formes psychosomatiques, dues aux tensions, disparaissent naturellement.

Est-ce que cela fonctionne vraiment ?

La pratique du reiki a été soumis à une étude clinique début 2015.

Cette étude clinique a révélé ses bienfaits de bien-être et d’anti-stress pour 95% des personnes, avec une réduction de stress de 36%, et ce dès la 1ère séance de 45 minutes.

De quoi est composé le reiki ?

La pratique s’appuie sur :

  • la relaxation et la méditation
  • puis le toucher sur des points du corps, en fonction du circuit énergétique
  • mais aussi la connaissance de soi
  • et enfin, l’accompagnement de la personneReiki, la méditation par le toucher

C’est la raison pour laquelle on dit que le reiki est une méditation par le toucher. Aussi basée sur la pleine conscience, on peut même en faire une méditation guidée, pour soi ou en relation d’aide.

Contre-indications à la pratique ?

On lit souvent que le reiki peut être pratiqué par tous et pour tous, mais c’est faux. Il existe des contre-indications.

Par exemple, il ne faut pas allonger certaines personnes avec une fragilité psychologique. Il est donc très important d’avoir affaire à un professionnel qui accepte d’être sous supervision.

Effets, indications et contre-indications

Comment se passe une séance de reiki ?

Durant les séances de reiki, la personne est allongée habillée sur une table et ferme les yeux. Elle se laisse aller à ne rien faire de spécial.

Pendant ce temps, le praticien pose les mains sur des points spécifiques du corps (tête, buste, ventre, jambes, pieds…), avec un toucher très spécifique, et pratique dans le même temps une méditation spécifique.

Par résonance, la personne entre dans sa propre relaxation méditative. Sous l’effet de cette méditation spécifique, les tensions accumulées par la personne lâchent, et laissent émerger ses potentiels naturels solutionnants.

Les praticiens REIKI de l’équipe “Jeûne & Sens”

En savoir plus sur ...

Laurie