Petite présentation personnelle

” Je n’ai pas toujours été naturopathe … “

Transcriptions écrites :

Bonjour c’est olivier Lantier, naturopathe. Bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je m’appelle Olivier Lantier. Je suis naturopathe et je travaille avec Éric Gandon de Jeûner pour sa santé.

Afin de me présenter davantage, je vais vous raconter une petite anecdote ?

Je n’ai pas toujours été naturopathe, j’ai travaillé pour une entreprise pendant 17 ans dans laquelle j’occupais différents postes. J’avais l’habitude tous el matins de saluer mes collègues dont tout particulièrement en lui faisant la bise. Un jour, il est arrivé un phénomène tout à fait particulier. Je rencontre le collègue en question et au moment de nous faire la bise, nous nous sommes rapprochés mutuellement l’un de l’autre. Mais voilà. Avant même que nos joues se rencontrent, ce sont nos ventres qui se sont rencontrés.

Si ça peut paraître amusant dans un premier temps, je commençais à me poser sérieusement des questions sur l’état sanitaire de mon corps et en effet, la situation commençait à être grave.

 

État des lieux

Donc un début d’obésité à 35 ans, 103 kg pour 1 m 82. Un asthme que j’avais eu étant adolescent et qui refaisait apparition, quinte de toux, sifflements, je retrouvais les bronchodilatateurs pendant cette période. Je ne parle pas des rhinites allergiques interminables pendant le printemps et puis naturellement bien sûr la célèbre grippe hivernale.

Alors, je passe tout ce qui est problème de pellicules et tous les problèmes de peau. Tous les problèmes de ventre et problèmes de maux de tête. Que naturellement je gérai ou que j’essayais d’étouffer … Bien sûr par l’intermédiaire d’une approche anti-symptomatique et loin d’être, une approche hippocratique.

Alors, c’est quoi une approche hippocratique ? Eh bien, il faut savoir qu’Hippocrate disait une phrase intéressante et que tous les thérapeutes connaissent, ils disaient la chose suivante : « Chercher la cause de la maladie, puis supprimez-la, puis cherchez la cause de la cause de la maladie et supprimez-la, enfin cherchez la cause de la cause de la cause et supprimez-là.

 

Olivier Lantier, Naturopathe et Jeûne

La vie m’a ouvert les portes de la naturopathie et donc du jeûne mais la belle rencontre avec Éric ou une rencontre devrais-je dire car nous nous rencontrés il y a déjà une vingtaine d’années.

Pourquoi la naturopathie ? Plus qu’une méthode ou une approcha naturelle, c’est avant tout un état d’esprit, une façon de penser. C’est une perception plus cohérente du monde qui nous entoure, c’est mieux se connaitre, pour moi.

Quand au jeûne, qu’il soit intermittent, court, moyen, long, c’est un outil extraordinaire de régénération physique et psychique. C’est un moyen formidable pour normalise les processus physiologiques de son corps. Bien que le jeûne soit une pratique contrainte ou désirée, elle est une pratique vieille comme le monde. Il existe malheureusement encore dans notre société des peurs qu’en à son exercice. Pourtant une restriction alimentaire n’a mis quiconque une personne en danger. Et que pour conserver ou pour passer d’un e maladie chronique à la pleine santé, il est nécessaire, je pense, et inévitable de changer de paradigme.

Si vous vous obstinez à appliquer un processus, une approche depuis 10 ans qui ne vous guéris pas ou qui diminue que très faiblement vos symptômes, ne pensez-vous pas qu’il serait peut-être temps de penser à une approche complémentaire de la médecine moderne, complémentaire.

 

Albert Einstein dit une chose très intéressante, entre autres :

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

 

Comment peut-on espérer un résultat différent si on s’applique à répéter les mêmes processus, que ce soient les processus alimentaires ou dans sa vie. Je pense qu’il faut donner davantage de sens à nos actions, à nos comportements alimentaires mais aussi avec les autres. Et puis lorsque l’on souhaite avoir une démarche plus naturelle dans la gestion de sa santé, il faut, en plus du sens que vous y donnez, il faut se munir de patience et de persévérance. D’ailleurs une récente étude canadienne explique que pour changer nos habitudes de vie, il faut grosso-modo entre 18 à 250 jours pour ancrer ce changement. Oui, mais les gains valent le coup d’essayer, le jeu en vaut la chandelle.

Voilà, c’était une courte vidéo pour me présenter davantage J’aurais l’occasion d’en faire d’autres pour parler de différents sujets, pour parler de naturopathie, de symptômes en particulier, de développement personnel. Pour rappel, sachez que j’accompagne avec de jeûner pour sa santé ; les jeûneurs en physique ou à distance sur des périodes plus ou moins variables. Vous pouvez donc consulter le site jeûner pour sa santé pour en savoir davantage. Et si vous avez des questions sur la santé sous toutes ses formes, n’hésitez à les poser sur le site Jeûner pour sa santé. Ou alors de me les poser dans les commentaires de cette vidéo qui se trouve juste e dessous.

Prenez bien soin de vous et des autres.

Vive le jeûne et à très bientôt.

Olivier Lantier, Naturopathe